Nos agences

Bien choisir son matériel de manutention

Bien choisir son matériel de manutention

Bien choisir son matériel de manutention 

 

La location courte durée pour le matériel de manutention permet de pouvoir en disposer quand cela est nécessaire et de faire face, notamment, à une éventuelle saisonnalité ou un pic d’activité en toute sérénité. Mais comment bien le choisir ? Notre réponse en 3 questions clés.   

 


Quels sont les critères à prendre en compte ? 

 

Choisir le matériel adapté à son activité demande au préalable de définir quelques points importants comme la charge à déplacer, tirer ou soulever, l’espace dans lequel l’opération sera effectuée (si c’est en intérieur) ou les conditions d’utilisation en extérieur (terrain en pente, sol, etc.).  

 

En effet, le matériel de manutention dépend d’abord de la nature des charges, de leur volume ainsi que de leur poids. Chaque système a ses propres limites, que l’on doit connaître au préalable. Un chariot à fourche, par exemple, doit être en mesure de supporter le poids affiché par son fabricant, sans risquer de flancher. 

 

Par ailleurs, tenez compte de l’endroit où les équipements seront utilisés (dans un entrepôt, une chambre froide, en intérieur, à l’extérieur) ainsi que la configuration des locaux. Il existe, par exemple, des diables dotés de six roues pour les manipuler dans les escaliers.  

 

Sans oublier, la qualité du matériel de manutention : il doit respecter les normes en vigueur et être testé pour garantir une utilisation sans risque. L’avantage avec un loueur spécialisé est qu’il saura vous conseiller en fonction de tous ces critères. Et disposera forcément du matériel adapté.  

 

De quoi parle-t-on avec le matériel de manutention ?  

 

Il y a des outils de manutention dont l’utilisation est plus courante comme par exemple le transpalette ou le gerbeur. Mais la gamme est très large et répond à chaque besoin :  

  • Le transpalette : manuel ou électrique équipé ou non de longues ou de larges fourches, etc. 
  • Le gerbeur, manuel ou électrique. 
  • La table élévatrice, manuelle ou électrique, avec des capacités variables de 150 à 2000 kg ou de 70 cm à 2 m de levée. 
  • Le chariot de manutention ou chariot élévateur ou chariot préparateur, de 150 kg à 8 tonnes, pour le déplacement des charges.  
  • La grue d'atelier, souvent équipée d'un bras télescopique pour faciliter les opérations de levage. 
  • Le chariot télescopique pour des hauteurs allant de 4 à 18 m et des capacités de levage de 2 à 4 tonnes. Il peut également être rotatif, réunissant 3 outils en 1 (chariot télescopique, nacelle télescopique et grue), particulièrement adapté pour les opérations de déchargement dans des endroits exigus. 
  • Le cric hydraulique de levage, monté sur une patte pivotante, permet d'avoir une vision à 360° sur la machine et les charges lourdes. 
  • La benne auto basculante de 150 à 1 100 litres, conçue pour être prise au chariot élévateur et basculant automatiquement ou manuellement en fonction du besoin. 
  • Le tracteur porté, pour tirer des charges lourdes sur des grandes distances ou pour des préparations de commandes longues.  

 

Qui est concerné par la location courte durée de matériel de manutention ? 

 

Si le travail de manutention représente le quotidien dans le transport des marchandises ou la logistique, de nombreux autres secteurs sont concernés par la location courte durée de matériel de manutention. L’industrie, l’agriculture ou le bâtiment ont aussi besoin de déplacer, stocker ou livrer des produits, des bottes de foins, du matériel, etc. Il existe donc des équipements qui répondent à chaque activité (transpalettes, chariots de manutention, gerbeurs, etc.). Et là aussi, un loueur spécialisé dispose d’une gamme complète adaptée à chaque secteur. Il saura conseiller parfaitement en fonction du besoin.  

 

Précédent